Nos Evènements

Date évènement : mardi 05 mars 2013  |  vues 743 fois

Un émir qatari s'offre six îles grecques pour 8,5 millions d'euros

Un émir qatari s'offre six îles grecques pour 8,5 millions d'euros

Alors que certains économisent à longueur d’année pour pouvoir y
passer quelques jours de vacances l’été venu, lui peut se permettre de
dépenser 8,5 millions d’euros pour acheter six îles grecques. L’émir
qatari Hamad bin Khalifa Al Thani, 56 ans, semble avoir eu le coup de
cœur pour ces petits bouts de terre situés au cœur de la mer Ionnienne
il y a quatre ans, lors de vacances à quelques encablures de celles-ci.
Amarré dans ces eaux turquoises, il avait adoré la vue sur ces îles
baptisées Echinades depuis son yacht. Après 18 mois de négociations et
de procédures administratives, ça y est ! Il en est l’heureux
propriétaire.


Cette transaction a réjoui les habitants grecs de l’archipel, mais
aussi les vendeurs, dont un Français qui avait mis en vente ces biens
exceptionnels il y a… 40 ans. Il s’agit de l’un des plus gros
investissements privés en Grèce d’après le Guardian, qui a révélé l’information lundi.


La Grèce entend attirer les capitaux qataris


Et l’émir pourrait ne pas s’arrêter là, si l’on se fie aux dires du
maire de la célèbre île d'Ithaca. "Je sais qu'ils veulent acheter les 18
îles, l'ensemble du lot" a affirmé, enthousiaste, Monsieur Kassianos.
Il a même ajouté que selon lui, l’objectif de l’émir était de construire
des palais pour le plaisir exclusif de ses trois femmes et 24 enfants.


L’affaire peut réjouir les autorités grecques. Le gouvernement
d’Antonis Samaras espèrent attirer les investissements des qataris sur
son territoire. Une étude visant à poser un pipeline à partir de la
terre ferme pour apporter de l’eau sur les îles seraient en cours
d’après Monsieur Kassianos. Ce projet pourrait être financé par des
fonds qataris.


Un milliard d'euros dans des PME grecques


Début février, le Qatar a pris part à un appel d’offres international
pour développer l’ancien aéroport international d'Elliniko à Athènes.
Le pays continue donc d'avancer ses pions sur le continent européen. Au
mois de janvier, le premier ministre du Qatar, Hamad ben Jassem
Al-Thani, avait fait part de l'intention du Qatar d'investir un milliard d'euros dans des PME grecques, par un fonds d'investissement commun avec la péninsule.